Dossier
02 mars 2020 - 16:37

VMC double flux ou VPH : comment faire le bon choix ?

VMC double flux

Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais votre maison est polluée. En effet, l’air que vous respirez chez vous est jusqu’à 10 fois plus pollué qu’à l’extérieur.

Humidité, acariens, COV, microparticules toxiques… Renouveler l’air intérieur de son logement est donc essentiel pour préserver l’état des revêtements et des maçonneries, mais aussi votre confort et votre santé. Différentes solutions de ventilation existent. Les plus courantes : la VMC double flux et la VPH. Mais quelles sont les différences entre ces 2 procédés ? Et comment choisir la solution qui répond le mieux à vos besoins ? Réponses.

 

Ventilation mécanique contrôlée et ventilation positive hygrorégulée : les différents types

 

Avant de détailler les avantages et inconvénients de ces deux techniques et les comparer, faisons le point sur les différents types de systèmes qui existent pour chaque solution.

 

La VMC simple flux

La VMC simple flux est la technique classique que l’on retrouve dans les anciennes maisons en France. Moins performante que la VMC double flux, la VMC simple flux est un procédé ancien qui est de moins en moins utilisé.

 

La VMC double flux

La VMC double flux vient résoudre le principal défaut du modèle simple flux, à savoir les pertes d’énergie. Elle permet alors de diminuer celles-ci de 70%, et même jusqu’à 90%. Il existe également deux méthodes d’installation : individuelle spécialement conçue pour ventiler une seule pièce, ou bien domestique nécessitant des travaux de construction dans tout le logement.

 

La VMC hygroréglable

C’est la solution la plus proche de la VPH en son fonctionnement, car elle prend en compte le taux d’humidité des pièces pour contrôler la circulation de l’air et adapter le débit de ventilation.

 

 

VMC double flux et Ventilation Positive Hygrorégulée : zoom sur le fonctionnement des systèmes d’aération

 

Au moment de choisir votre système d’aération, plusieurs alternatives s’offrent à vous : la VMC double flux ou la Ventilation Positive Hygrorégulée (VPH). Découvrez leurs fonctionnements respectifs.

 

La VMC double flux fonctionne par dépression.

Différence majeure entre la VPH et la VMC double flux : la VMC – Ventilation Mécanique Contrôlée – fonctionne par dépression, également appelée pression négative.

  1. La VMC double flux aspire l’air dans la maison, pour le rejeter vers l’extérieur.
  2. Le phénomène de dépression permet à un nouvel air d’entrer depuis l’extérieur vers l’intérieur du logement.

La plupart des logements sont équipés de VMC (simple ou double flux), car c’est le procédé le plus ancien. Depuis une dizaine d’années, une autre technologie plus innovante (inventée en France) permet de résoudre non seulement les problématiques liées à humidité de l’air, mais également de protéger les habitants de la pollution intérieure : la VPH.

 

La Ventilation Positive Hygrorégulée fonctionne par surpression.

A la différence de la VMC double flux, la VPH n’aspire pas l’air intérieur de la maison. Au contraire, elle récupère de l’air extérieur qui vient ensuite chasser l’air intérieur vicié par surpression.

  1. La VPH aspire de l’air extérieur.
  2. L’appareil filtre, purifie, régule l’humidité et préchauffe l’air aspiré.
  3. L’air sain est insufflé silencieusement dans les pièces à vivre du logement.
  4. Humidité et pollution sont évacuées vers l’extérieur par surpression, également appelée pression positive.

 

Le résultat apporté par la VMC double flux est assez proche de celui apporté par la VPH : vous vous assurez chez vous de respirer un air renouvelé en évitant les conséquences liées à l’humidité. Pourtant certains avantages majeurs distinguent les 2 systèmes…

 

VMC double flux et ventilation positive hygrorégulée : installation et entretien

 

Une grande différence existe entre la VMC et la VPH au niveau de l’installation et des nécessités d’entretien, et il s’agit évidemment d’un critère d’importance.

 

Installation difficile et entretien exigeant pour la VMC

L’installation d’une VMC double flux nécessite de nombreuses étapes et entraine d’importants travaux. Ce système est en effet composé de deux réseaux de gaines, l’un pour insuffler l’air neuf dans les pièces de vie et l’autre pour expulser l’air vicié à partir des pièces de services. On y trouve également un échangeur thermique pour chauffer l’air entrant, une prise d’entrée d’air pour l’air neuf et une sortie d’air pour l’air vicié.

En ce qui concerne l’entretien, il faudra nettoyer les bouches de soufflage et les bouches d’extraction et remplacer les filtres de l’échangeur, tout ceci de façon régulière.

 

Installation simple et entretien limité pour la VPH

L’intervention d’un professionnel est toujours nécessaire pour mettre en place un système de ventilation positive hygrorégulée, mais le processus est beaucoup plus simple et rapide. Il faudra en effet choisir du matériel adapté aux spécificités de la maison et se conformer aux réglementations aérauliques.

Il en va de même pour l’entretien qui est plus limité quand vous faites installer un système VPH. En effet, l’entretien annuel se résume à changer le filtre une fois par an et en profiter pour contrôler le débit et vérifier que tout est en bon état. Il est d’ailleurs tout à fait possible de souscrire un contrat de maintenance annuel auprès de votre installateur.

 

 

VMC double flux ou Ventilation Positive Hygrorégulée : comparatif

Pour choisir votre système d’aération et de renouvellement d’air intérieur, comparez leurs avantages et inconvénients.

La VMC (simple ou double flux), le système classique

La VMC est une solution basique pour aérer votre logement. A la clé, l’avantage majeur de tout système de ventilation : lutter contre l’humidité amiante. Vous limitez ainsi moisissures et la condensation, les murs et les peintures ne s’abiment pas. La maîtrise du taux d’humidité vous permet également de vous préserver contre certaines affections qui y sont liées – asthme, rhume…

Mais ce procédé ne résout pas toutes les problématiques. Parmi ses inconvénients :

  • Si la VMC double flux permet d’évacuer l’humidité, le système n’assainit pas l’air entrant. Particules nocives, pollens, pollution… la qualité de l’air intérieur n’est toujours pas optimale.
  • L’installation d’une VMC double flux implique des travaux importants, notamment pour la mise en place de gaines de ventilation. Elle est peu appropriée dans un logement ancien et convient mieux aux maisons neuves.

Pourquoi préférer la VPH ?

La VPH a tous les avantages de la VMC double flux, tout en présentant d’autres atouts :

  • L’air intérieur est purifié :vous préservez votre santé et celle de votre famille.
  • L’air insufflé est préchauffé :vous réalisez des économies de chauffage.
  • L’installation est rapideet ne nécessite pas de gros travaux.

Le + de la VPH : en version connectée, cet équipement garanti 5 ans, vous permet de mesurer et réguler la qualité de l’air de votre maison à distance et en temps réel.

 

L’hygrorégulation est certainement l’un des principaux avantages de la VPH, puisqu’elle permet de réguler le taux d’humidité de l’air extérieur avant de le souffler à l’intérieur de votre logement. Autrement dit, l’air insufflé est plus sec, donc plus facile à chauffer ce qui le rend plus sain et permet par la même occasion de réaliser de véritables économies d’énergie.

 

La ventilation positive hygrorégulée s’avère donc la solution la plus avantageuse pour assurer un bon renouvellement et une purification de l’air intérieur de votre logement, tout en profitant d’un confort optimal, préserver votre santé et réaliser des économies sur votre facture de chauffage.

 

 

LIRE AUSSI :

Formaldéhyde : Quels sont les risques?

Purificateur d’air : comment faire le bon choix?

Comment choisir une ventilation pour la maison?

 

Diagnostic qualité de l’air intérieur GRATUIT

Un conseiller vous rappelle

Une question sur nos produits ? Un conseiller vous rappelle dans les meilleurs délais.


    Aujourd’huiPlutôt le matinPlutôt l’après-midiEn fin de journée

    Trouvez un installateur

    Eoletec dispose d’un réseau d’installateurs professionnels dans toute la france

    Vous êtes un profesionnel ?

    Devenez installateur Eoltec et bénéficiez d’une formation sur mesure

    • - Un conseiller commercial dans votre région
    • - Un accompagnement personnalisé
    • - Une formation à nos produits

    NOS DOSSIERS

    Réguler le taux d'humidité dans la maison

    Quel taux d’humidité pour la maison ?

    Le taux d’humidité dans la maison est un indicateur précieux. En fonction de la mesure obtenue, vous pouvez agir à la hausse ou à la baisse pour améliorer votre confort et votre santé d’une part, pour préserver votre logem...

    Lire l’article
    Importance du renouvellement d air dans la maison

    Le renouvellement d’air dans la maison

    Le renouvellement de l’air intérieur est essentiel pour préserver votre santé, l’état de votre maison ainsi que votre confort. C’est d’ailleurs dans cette optique que les pouvoirs publics imposent des normes strictes pour la construction ...

    Lire l’article
    Faire un diagnostic qualité air intérieur

    Le diagnostic Qualité Air Intérieur

    La qualité de l’air intérieur a longtemps été négligée, les pouvoirs publics se concentrant sur les moyens de lutte contre la pollution située à l’extérieur.Pourtant, l’air à l’intérieur de votre mais...

    Lire l’article
    Pollution intérieure

    Pollution intérieure : facteurs et risques pour votre santé

    Vous passez la majorité de votre temps en l’intérieur, à votre travail ou à votre domicile. Sans le savoir, vous vous exposez à des risques majeurs sur le plan de votre santé. La pollution intérieure, en effet, est un véri...

    Lire l’article
    Pollution air intérieur

    Les causes de la pollution de l’air intérieur

    Chaque jour, vous respirez environ douze à quinze mille litres d'air, dont 80% dans un environnement clos – à la maison ou au bureau. Les bâtiments étant de mieux en mieux protégés en termes d’isolation thermique, dans une optique d’effic...

    Lire l’article
    Les dangers de la moisissure dans la maison

    Moisissure dans la maison : Danger !

    Vous observez des tâches sur vos murs intérieurs et vos sols ? Des mousses vertes ou brunâtres se développent chez vous ? Vos meubles se « piquent » de dépôts d’humidité et vos vêtements dégagent une mauvaise odeur de moisi ? La mo...

    Lire l’article
    Comment lutter contre l’humidité dans la maison

    Lutter contre l’humidité dans la maison

    Le taux d’humidité dans la maison doit être maintenu à une valeur comprise entre 45% et 55%. Lorsque l’hygrométrie dépasse ce seuil, les conséquences néfastes sont nombreuses, tant sur le plan de votre santé qu’en matière de confort et...

    Lire l’article
    Les origines du gaz radon

    D’où vient le gaz Radon ?

    Le radon est un gaz radioactif naturel : il provient des sols et des roches des sous-sols granitiques et volcaniques. Parce qu’il peut rapidement se propager dans les habitations, ce dernier doit faire l’objet d’une surveillance accrue.Cla...

    Lire l’article
    Formaldéhyde : Quels sont les risques?

    Formaldéhyde : Quels sont les risques?

    Le formaldéhyde, en tant que gaz incolore et inodore, fait partie des COV (composants organiques volatiles) qui polluent l’air intérieur des habitations. Extrêmement nocif pour la santé des personnes, sa concentration dans les ...

    Lire l’article
    Les bienfaits d un déshumididificateur

    Comment choisir un déshumidificateur ?

    Vous constatez des signes d’humidité chez vous ? Vous en subissez les conséquences désagréables, tel que l’apparition de condensation ou le développement de moisissures dans votre maison ? L’achat d’un déshumidificateur peut être une...

    Lire l’article
    Qu'est-ce que l'air vicié

    Air vicié : Qu’est-ce que c’est ?

    L’air vicié, faute de ventilation suffisamment performante, envahit rapidement votre logement. Résultat : vous respirez de nombreuses particules polluantes. De ce fait, les risques sur votre santé sont très importantes. Pourquoi l’air intér...

    Lire l’article
    Purificateur d’air

    Purificateur d’air : comment faire le bon choix?

    Le saviez-vous : l’air intérieur des maisons est plus pollué qu’à extérieur. Pour améliorer la qualité de l’air que vous respirez au quotidien, en vue de préserver votre santé, vous avez tout intérêt à assainir votr...

    Lire l’article
    Ventilation maison

    Comment choisir une ventilation pour la maison?

    La ventilation de la maison est essentielle pour préserver l’état de votre logement, ainsi que votre santé. Une bonne ventilation permet de renouveler l’air intérieur à une fréquence régulière, pour rédu...

    Lire l’article
    Ventilation Positive Hygrorégulée

    La gamme VPH (Ventilation Positive Hygrorégulée)

    La VPH – Ventilation Positive Hygrorégulée – utilise le mécanisme de la pression positive pour renouveler l’air intérieur. Résultats : vous respirez un air sain, le taux d’humidité dans votre logement est parfaitement ...

    Lire l’article
    Principe de la ventilation par insufflation

    Fonctionnement de la ventilation par insufflation

    Le fonctionnement de la ventilation par insufflation met en lumière les avantages majeurs de la VPH – ventilation positive hygrorégulée – comme l’un des procédés les plus performants pour ventiler et aérer les espaces à vivre de votre ha...

    Lire l’article
    VMC double flux

    VMC double flux ou VPH : comment faire le bon choix ?

    Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais votre maison est polluée. En effet, l’air que vous respirez chez vous est jusqu’à 10 fois plus pollué qu’à l’extérieur.Humidité, acariens, COV, microparticules tox...

    Lire l’article